Témoin d’un accident de voiture : les bons réflexes à adopter

Moment d’inattention, fatigue, problème mécanique, … et c’est l’accident. Si vous êtes témoin d’un accident de la route, surtout ne paniquez pas ! Gardez votre calme au maximum et suivez nos instructions pour pourvoir venir en aide rapidement et efficacement aux victimes. Voici les bons réflexes à avoir en cas d’accident de la circulation.

Témoin d'accident de voiture

Les règles de sécurité

Si vous êtes témoin d’un accident qui vient de se produire et que vous souhaitez intervenir, respectez le code de la route pour ne pas provoquer un nouvel accident. Garez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence ou sur le bord de la chaussée, allumez vos feux de détresse, enfilez votre gilet jaune avant de sortir du véhicule et allez positionner le triangle de sécurité pour signaler votre véhicule au moins 30 mètres en amont pour obliger les autres véhicules à ralentir.

Nous rappelons également que porter secours est une obligation légale. L’omission de prêter secours est sanctionné par le Code pénal suisse à son article 128 et à l’article 51LCR pour la circulation routière. Le droit suisse impose donc à toute personne de porter secours à autrui, si cette personne est en danger de mort ou si elle a été blessée, et pour autant qu’on soit en mesure de le faire.

Protéger

  • Coupez le contact des véhicules si cela est possible.
  • Débranchez la batterie car des étincelles peuvent provoquer un incendie.
  • Calez les véhicules en cas d’instabilité (passer une vitesse ou serrer le frein à main).
  • Mettez les passagers qui ne sont pas gravement blessés à l’abri, à l’extérieur du véhicule en les sortant du côté opposé au trafic.
  • Balisez l’accident le plus en amont possible (environ 200 mètres).
  • Interdisez de fumer à proximité pour éviter un incendie.

Alerter

Contactez une ambulance au 144.

  • Prévenez les secours tout en restant calme.
  • Ne pensez jamais que quelqu’un d’autre l’a déjà fait !
  • Essayez de donner des indications précises sur le lieu de l’accident, l’indication de la rue ou nom de la route / autoroute et le sens de circulation.

Avant d’entreprendre quelque action que ce soit vous devez vérifier si la victime respire correctement, savoir si elle est consciente ou non et communiquer les informations aux secours.

Si la victime est inconsciente, il faudra s’assurer que cette dernière est en mesure de respirer correctement en libérant, le cas échéant, les voies aériennes et en la plaçant en position latérale de sécurité jusqu’à l’arrivée des secours.

Lorsque vous aurez les secours en ligne, il vous faudra être précis et garder votre calme. Donnez les renseignements les plus complets possibles aux services de secours :

  • Décrivez l’emplacement exact de l’accident : nom de la route, sens dans lequel s’est produit l’accident… (référez-vous aux panneaux, bornes …).
  • Mentionnez le type de véhicule accidenté, le nombre et les éventuelles circonstances particulières (ce qui est arrivé, ce que vous constatez).
  • Informez sur les blessés (nombre, état apparent des victimes…).
  • Mentionnez l’éventualité d’un danger supplémentaire (incendie, carburant sur la chaussée, route bloquée, odeur suspecte, véhicule tombé à l’eau…).
  • Donnez un numéro de téléphone à contacter pour obtenir des informations complémentaires.
  • Mentionnez les gestes de secours entrepris.

Secourir

Dans un premier temps, même si vous vous sentez l’âme d’un sauveur vous devez vous préoccuper de votre propre sécurité. Tout d’abord, vérifiez si le lieu de l’accident ne présente pas un danger particulier pour vous (risque d’incendie, explosion, électrocution, circulation…), auquel cas il faudra prévenir les secours immédiatement.

  • Laissez les victimes dans les véhicules, sauf en cas d’incendie ou de risque d’explosion.
  • Si la victime est inconsciente, mettez-la en position latérale de sécurité (si vous avez reçu la formation adéquate – l’Alliance suisse des samaritains vous propose des formations aux premiers secours; Vous trouverez des informations complémentaires sur samaritains.ch)
  • En cas d’hémorragie abondante, comprimez la plaie.
  • Couvrez les victimes.
  • Parlez aux blessés, réconfortez-les.
  • Demandez aux badauds de vous aider… ou de s’éloigner.

Les gestes à ne pas faire

  • Se précipiter, ou se mettre en danger inutilement.
  • Vous stationner dans de mauvaises conditions aux abords de l’accident.
  • Effectuer les gestes de premiers secours sans avoir appelé les secours ou sans connaître les bons gestes.
  • Donner à boire à un blessé.
  • Transporter un blessé grave dans votre voiture.
  • Laisser le blessé exposé au froid ou aux intempéries (couvrez-le avec une couverture).

Attention !

  • Ne pas déplacer un blessé, sauf en cas de danger imminent.
  • Ne pas retirer les casques en cas d’accident de moto, scooter, quad ou vélo.
  • Ne donner ni à manger ni à boire.
  • Ne pas arracher les vêtements d’un brûlé.

Que faire en cas de véhicule en feu ?

  • En cas de départ de feu, si vous disposez d’un extincteur, attaquez le feu sous le moteur et la calandre.
  • Si le feu s’est déjà déclaré, éloignez-vous du véhicule au plus vite, après avoir mis les éventuelles victimes en sécurité.
  • Ne soulevez jamais le capot.
  • Attention aux véhicules GPL car vous vous exposez à un fort risque d’explosion (à signaler aux secours).

Ces conseils ne dispensent en aucun cas d’une formation. Pour suivre les formations aux premiers secours dans votre canton, rendez-vous sur le site : https://www.redcross-edu.ch/fr/offres/cours-et-formations/premiers-secours-et-sauvetage