Quand la mode vestimentaire met en danger votre santé

Certaines modes ne sont pas toujours favorables à votre bien-être et à votre santé : membres du corps comprimés, déséquilibre… de nombreux maux sont liés au port de vêtements inadaptés. L’esthétique oui, mais la santé d’abord ! La clé : s’autoriser de telles tenues de temps en temps, mais prendre soin de vous avant tout ! Retrouvez ci-dessous les vêtements et accessoires à porter avec parcimonie.

Les pantalons skinny

Ces pantalons très serrés sont très jolis portés, mais ils compriment malheureusement la taille et les jambes. Ils peuvent donner naissance à plusieurs désagréments : infections urinaires, nerfs des jambes coincés donnant lieu à des engourdissements, picotements et douleurs… Il est donc conseillé d’alterner avec d’autres coupes plus larges, mais aussi avec des jupes et des robes.

Les sous-vêtements amincissants

Dans la même veine que les pantalons serrés, la lingerie minceur comprime le corps et ses terminaisons nerveuses. Les vêtements gainants compressent les organes (estomac, intestins, vessie…) ce qui entraîne une digestion plus lente, des ballonnements ou encore des infections urinaires. La cage thoracique est également comprimée, c’est pourquoi respirer convenablement devient plus difficile.

Les sacs à main ou à bandoulière très lourds

C’est bien connu : les sacs à main débordent d’objets ! Portefeuille, smartphone, agenda, clés, accessoires… faites régulièrement le tri pour ne conserver que l’essentiel, car porter un sac lourd au quotidien peut, à terme, entraîner des problèmes d’épaule et de dos. Les ostéopathes préconisent un poids de sac inférieur à 10 % du vôtre, ainsi vous ne compensez pas avec une épaule relevée, et votre colonne vertébrale reste bien droite. Opter pour un petit sac ou un sac moyen vous forcera à vous débarrasser très souvent du superflu !

Les talons hauts

Véritable symbole de féminité, les talons hauts ne sont néanmoins pas les meilleurs amis des femmes. Et pour cause, les talons de plus de 6 centimètres ont un impact négatif sur différentes parties du corps : l’avant du pied (qui doit supporter une charge supplémentaire), le bassin (qui penche vers l’avant), la colonne vertébrale (naissance d’un creux dans le bas du dos). Les talons ne sont pas à bannir : faites-vous plaisir quelques fois par mois avec des talons de plus de 10 centimètres, accordez-vous des moments avec des talons compris entre 6 et 10 centimètres, mais privilégiez les talons de 3 à 5 centimètres ou des compensées pour rester sereine !

Les chaussures trop plates

Si les talons très hauts ne sont pas de véritables alliés, les chaussures très plates peuvent elles aussi vous créer quelques problèmes. Marcher à plat empêche les orteils d’être vraiment en contact avec le sol, ce qui altère le bon déroulement de la marche, entraînant donc diverses pathologies (cors, déformation des orteils…). Des chaussures basses mais comprenant un petit talon de 2 à 3 centimètre sont idéales.

Lunettes de soleil : des verres inadaptés

Attention aux lunettes solaires gadget qui ne protègent pas les yeux convenablement, surtout lorsqu’il est question des enfants (leurs yeux sont plus fragiles que ceux des adultes). N’hésitez pas à investir dans une paire équipée de verres qui filtrent la lumière. Plusieurs catégories de verre existent, chacune étant adaptée à une activité spécifique (ville, montagne, glacier…). En outre, en choisissant des verres polarisants, vous limitez le risque d’éblouissement, qui est à l’origine d’accidents de la route. Un opticien pourra vous aiguiller vers une paire adaptée à vos besoins.