Les douleurs thoraciques sont-elles dangereuses ?

Faut-il s’inquiéter lorsque l’on ressent des douleurs thoraciques ? Il en existe des plus ou moins graves, c’est pourquoi vous trouverez dans cet article des conseils pour les évaluer.

conseils sur les douleurs thoraciques

Attention toutefois : ne lisez cet article qu’à titre informatif et prenez rapidement contact avec les urgences au 144. Ces douleurs peuvent être le symptôme d’une maladie ou d’un problème grave que seul du personnel soignant qualifié pourra détecter. Faites établir un diagnostic au plus vite et n’oubliez pas qu’il n’existe pas « d’appel inutile ».

Les causes les plus graves

Lorsque vous ressentez des douleurs à la poitrine, le médecin va immédiatement chercher à écarter les causes les plus graves qui sont : l’infarctus du myocarde, l’embolie pulmonaire, la dissection aortique, la pneumopathie, le pneumothorax et la péricardite. Sous ces termes complexes se cachent des affections aux poumons et au cœur qui nécessitent une prise en charge urgente.

Pour poser son diagnostic et éloigner les causes les plus graves, le médecin va vous questionner. Ses questions porteront notamment sur la douleur ressentie (est-elle localisée ou s’étend-elle vers les épaules, le cou… ?), vos antécédents familiaux (des membres de votre famille souffrent-ils de maladies du cœur), les autres maux ressentis (toux, fièvre…), mais aussi votre âge et votre type de physique (longiligne, surpoids…).

Les signes qui alertent

Consultez au plus vite les secours si la douleur apparaît brutalement, si elle vous empêche de respirer convenablement, si elle dure plusieurs minutes, si elle touche également d’autres membres (cou, épaules, bras…), si vous êtes pâle, essoufflé, que vous avez des nausées, des vertiges et que vous êtes sur le point de vous évanouir. Un rythme cardiaque très rapide est également un signe qui doit vous alerter.

Des douleurs moins dangereuses mais à surveiller

Si vos douleurs thoraciques ne semblent pas correspondre aux symptômes présentés ci-dessus, n’écartez pas le danger et prenez tout de même contact avec votre médecin. Vous pourrez alors lui préciser certains éléments pour qu’il puisse contrôler votre état de santé.

Indiquez notamment la nature de la douleur (crampe, brûlure…), les conditions dans lesquelles la douleur est apparue (traumatisme, mouvement…), si elle est récurrente ou non, sa durée…

L’un de vos proches est atteint de douleurs thoraciques ? Apprenez à lui venir en aide en vous formant aux premiers secours avec la Croix-Rouge suisse ! Des formations sont dispensées toute l’année dans votre canton.