Comment reconnaître un accident vasculaire cérébral ?

L’accident vasculaire cérébral (à ne pas confondre avec la crise cardiaque) touche chaque année 130 000 nouvelles personnes, et 33 000 d’entre elles y succombent. Apprenez à détecter les premiers symptômes d’un AVC pour vous-même ou pour vos proches, afin d’agir avant que les conséquences ne soient irréversibles.

Homme victime d'un AVC

Les symptômes de l’AVC

Vertiges et maux de tête

L’AVC débute généralement de façon brutale par des vertiges ou de violents maux de têtes, parfois accompagnés de vomissements. Ces signaux d’alerte peuvent être suivis ou non d’un malaise, de somnolence ou de coma dans les cas les plus graves. Dans le cas où le malaise ne survient pas immédiatement, d’autres troubles sont observables et détaillés ci-après.

Troubles de la parole et de la compréhension

Même si la personne victime d’un AVC n’en est pas consciente, elle éprouve soudainement des difficultés à trouver ses mots (remplacements de mots par d’autres, trous de mémoire) couplés à  des difficultés à comprendre son interlocuteur ou à parler : mauvaise articulation (dysarthrie), langue pâteuse, élocution laborieuse.

Troubles visuels

Les troubles visuels peuvent survenir sous diverses formes: la vue peut être perdue au niveau d’un seul œil (amaurose) ou des deux yeux. La vision peut être doublée (diplopie) ou partiellement altérée.

Asymétrie des mimiques faciales

Lors d’un AVC, l’asymétrie faciale devient flagrante lorsque la victime sourit ou lorsque l’on perçoit une lèvre tombante. Pour vérifier ou détecter cette asymétrie, vous pouvez demander à la personne suspectée de faire un infarctus de tirer la langue.

Faiblesse musculaire

Lors d’un AVC, vous perdez la force ou la motricité de certaines parties corporelles. Cela peut se traduire par un engourdissement des membres supérieurs ou une incapacité à lever le bras. Toute la partie corporelle opposée à celle de la lésion cérébrale (bras et jambes d’un même côté) présente fréquemment une paralysie. Le manque de coordination des mouvements est souvent visible.

L’ AVC est la première cause de handicap acquis chez l’adulte.

Pertes de sensibilité

L’engourdissement de certains membres va de pair avec une perte de sensibilité au contact, à la chaleur, ou aux douleurs.

Et si vous êtes seul ?

Si l’AVC vous frappe alors que vous êtes seul, il vous sera difficile de détecter des troubles de la parole ou une asymétrie faciale. En revanche, vous pourrez facilement détecter son déclenchement si :

  • vous sentez vos forces vous abandonner
  • certains de vos membres sont soudainement paralysés
  • vous voyez double, êtes pris de vertiges ou de violents maux de tête

Si l’un de ces symptômes survient, n’hésitez pas un instant et appelez les secours.

Les réflexes qui sauvent lors d’un AVC

Appeler les secours

Si vous êtes victime ou témoin des symptômes décrits, faites sans attendre 144 (numéro d’urgence). Lorsque vous êtes en communication avec les secours, ne raccrochez  jamais avant d’y avoir été invité. L’heure du déclenchement des troubles ainsi que les symptômes observés vous seront demandés, ce qui permettra aux secours de déterminer le type de traitement à prévoir en fonction du temps écoulé. Ces données sont primordiales puisque dans 80% des cas, les risques de séquelles et de mortalité diminuent avec la rapidité de l’intervention médicale. En général, si l’AVC est pris en charge moins de 3 heures après l’apparition des premiers symptômes, les chances de retrouver le fonctionnement de la zone atteinte sont accrues. Afin de faire gagner du temps aux médecins, listez également les médicaments consommés par la victime. Certains sont incompatibles avec des traitements destinés à l’AVC.

Les bons gestes en attendant les secours

En attendant les secours, adaptez vos gestes en fonction de la gravité de la situation :

Si vous-même ou si la victime de la crise est encore consciente, allongez-vous ou allongez-là afin que le passage du sang dans les artères soit facilité.

Si la personne en souffrance a perdu connaissance, ne la laissez jamais allongée sur le dos : c’est dans cette position que sa langue ou ses vomissement peuvent obstruer ses voies respiratoires, entraînant la mort. Une personne inconsciente doit être placée en PLS, position latérale de sécurité. Cette dernière permet de maintenir le passage de l’air vers les poumons puisque la bouche est ouverte et dirigée vers le sol. Les étapes à suivre pour placer la victime d’un AVC en position de sécurité sont les suivantes :

  • Retirez tous les accessoires risquant de gêner la respiration de la personne touchée par l’AVC : collier, lunettes, écharpe, cravate, ceinture
  • Dans la mesure du possible, dénudez sa poitrine
  • Lorsque la victime est encore sur le dos, placez ses jambes côte à côte dans l’axe de son corps
  • Si vous vous situez du côté gauche de la victime, placez son bras gauche à angle droit de son corps
  • Pliez le coude de ce même bras à 90° tout en gardant la paume de sa main tournée vers le haut
  • Saisissez-vous du second bras pour placer le dos de sa main contre l’oreille opposée
  • Maintenez cette position (paume contre paume) en tirant la jambe droite vers la tête de la victime afin que son pied se retrouve à plat sur le sol

Homme en Position Latérale de Sécurité

  • Sans rien relâcher, placez-vous au niveau du thorax pour ne plus avoir à bouger lors de l’opération suivante. Maintenez la main de la victime contre son oreille pour respecter l’axe de la colonne vertébrale cervicale
  • En une seule fois et de façon douce, tirez la jambe pliée vers vous pour faire pivoter la victime jusqu’à ce que son genou touche le sol
  • Avant de relâcher la jambe de la victime, assurez-vous que ses deux épaules aient également pivoté. Si ce n’est pas le cas, coincez son genou avec le vôtre, et faites pivoter l’épaule de la victime avec votre main libre
  • Otez votre main placée sous la tête de la victime
  • Assurez-vous que la hanche et le reste de la jambe soient à angle droit afin de stabiliser le corps de la victime
  • Enfin, ouvrez la bouche de la victime afin que l’éventuel écoulement des liquides puisse s’effectuer

Femme en Position Latérale de Sécurité

Adoptez dès maintenant les bons gestes et sensibilisez votre entourage à ces démarches.