Sécurisation du logement de votre proche âgé : faites le bilan !

Les personnes âgées qui occupent encore leur domicile jouissent d’une certaine indépendance. Toutefois, avec l’âge, les chutes sont le principal risque que rencontrent les plus de 70 ans. Pour les éviter au maximum et aider votre proche à continuer à vivre en toute sérénité chez lui, vous pouvez prendre quelques précautions. Voici les éléments à vérifier pour limiter les chutes.

securite logement proche agee

La liste des zones à vérifier

Nous vous invitons à examiner le logement de votre proche âgé pour vous assurer que les éléments ci-dessous soient sécurisés :

  • Position des meubles dans chaque pièce : permettent-ils de laisser suffisamment d’espace pour le déplacement de la personne, notamment si elle utilise un fauteuil roulant ? S’ils sont trop imposants, pouvez-vous les remplacer par des meubles moins volumineux ?
  • Les angles droits : le mobilier présente-t-il des angles droits dangereux en cas de chute ? Si c’est le cas, pouvez-vous remplacer ces meubles ou les équiper leurs coins de protections ?
  • Les tapis : sont-ils bien à plat ou sont-ils propices aux chutes ? Il est préférable de supprimer les tapis glissants ou de les sécuriser avec des anti-dérapants. En particulier les angles constituent un danger.
  • La salle de bain : eau, savon… cette pièce souvent glissante mérite que l’on s’attarde sur sa sécurisation. Des barres d’appui disposées près de la baignoire, de la douche et des toilettes sont une bonne solution. Des tapis anti-dérapants ainsi qu’une chaise sont également les bienvenus dans cette pièce. Enfin, les cabines de douche sont plus faciles à utiliser au quotidien que les baignoires.
  • Les interrupteurs : lorsqu’une personne âgée se lève la nuit, le risque de chute est plus grand si elle ne parvient pas à trouver rapidement un interrupteur. Situé près du lit, il sécurise les déplacements nocturnes. Les détecteurs de mouvement peuvent être aussi une solution facile à installer.
  • Dans la cuisine : faites le tri et ne conservez que les objets importants à portée de main. Les placards trop hauts et les appareils électroménagers à fil long peuvent eux aussi être responsables de déséquilibres.
  • L’escalier : votre proche âgé vit dans une maison à étage et ne souhaite pas déménager ? L’escalier est un élément à ne pas négliger. Pensez à l’équiper d’une rampe ou d’un monte-escalier, si nécessaire.

securite logement personne agee

L’Alarme Croix-Rouge mise à la disposition des personnes âgées

La Croix-Rouge suisse propose aux personnes âgées de s’équiper d’un bracelet-alarme. Celui-ci comprend un bouton qui, en cas de chute ou d’urgence, permet à son propriétaire d’appeler immédiatement les secours.