3 astuces pour bien soigner ses bleus quand on vieillit

Les ecchymoses, aussi appelées bleus dans le langage familier, peuvent apparaître suite à un choc violent ou un choc léger répétitif. Elles sont dues à l’éclatement de petits vaisseaux, provoquant une fuite de sang dans les tissus. Cette fuite de sang se présente sous la forme d’une tâche bleue ou violette. Si les petites contusions guérissent souvent sans intervention en 3 à 4 semaines, elles peuvent mettre un certain temps à disparaître chez les personnes âgées, puisque la régénération de la peau est ralentie. Nous vous livrons ici quelques conseils pour faire disparaître vos bleus plus rapidement.

Découvrez nos astuces pour soigner les bleus

1.    Le froid pour limiter l’étendue des bleus

Lors d’un choc, le premier réflexe à adopter est de faire immédiatement jouer l’action du froid, en appliquant aussitôt une compresse froide sur la zone sensible, pendant 15 à 20 minutes. La fraîcheur ralentit le saignement interne et limite ainsi l’étendue du bleu. Nos astuces pour obtenir rapidement une compresse froide:

Vous êtes chez vous

Placez des glaçons dans un sac plastique puis enveloppez-le dans une serviette afin de ne pas brûler votre peau. Un sac de légumes congelés peut également remplacer les glaçons.

Vous êtres en extérieur

Si vous n’êtes pas à votre domicile, une canette en aluminium ou une bouteille d’eau bien fraîche feront également l’affaire.

2.    L’arnica pour réduire l’inflammation et soulager la douleur

Déjà évoquée dans les traités de médecine grecque, l’arnica est une plante vivace faisant partie de la famille des astéracées (Asteraceae). Réputée pour ses vertus anti-inflammatoires et antidouleur, elle est aujourd’hui le premier traitement contre les bleus.

Découvrez les biens faits de l'arnica

Comment soigner ses bleus avec de l’arnica en gel ?

Appliquez, une à deux fois par jour, une fine couche d’arnica sur le bleu tout en massant jusqu’à pénétration complète.

En revanche, soyez très vigilants et n’appliquez jamais de l’arnica sur :

  • les plaies;
  • les yeux;
  • les muqueuses;
  • les mamelons en cas d’allaitement.

Cela peut provoquer des irritations, surtout pour les personnes sensibles aux plantes de la famille de l’arnica.

1.    Les huiles essentielles pour accélérer la guérison

Dernière astuce pour accélérer la guérison d’un bleu: les huiles essentielles réputées pour leurs effets antidouleur et cicatrisants.

L’huile essentielle de lavande vraie

L’huile essentielle de lavande vraie est utilisée pour calmer la douleur. Cet effet est dû au linalol contenu dans l’huile, qui va agir via des récepteurs cutanés transmettant le message douloureux au cerveau, en inhibant sa transmission. On retrouve également le linalol dans la menthe, la lavande et le tilleul.

Comment utiliser l’huile essentielle de lavande vraie?

A l’aide d’une compresse, appliquez 3 à 4 fois par jour sur le bleu, en ne dépassant pas 2 gouttes d’huile essentielle par application.

L’huile essentielle d’élichryse italienne

L’huile essentielle d’élichryse italienne est l’huile essentielle incontournable pour soigner un bleu. Ses constituants (les mono et sesquiterpènes) provoquent une activité circulatoire limitant l’amas sanguin dans les tissus, amas responsable de la couleur inesthétique du bleu.

L’application est la même que pour l’huile essentielle de lavande vraie.

Si vous ne parvenez pas à faire disparaître un bleu, ou si des bleus apparaissent très régulièrement sur votre corps sans raison particulière, nous vous conseillons vivement de consulter un médecin.

Bon à savoir: l’Alliance suisse des samaritains vous propose des formations aux premiers secours; Vous trouverez des informations complémentaires sur www.samaritains.ch