Comment faire un bandage ?

Le bandage permet d’immobiliser une zone du corps blessée, de compresser une plaie en cas d’hémorragie externe, ou encore de faire tenir un pansement.

Bandage effectué sur une main

Opter pour une bande adéquate

La bande à utiliser varie en fonction de la blessure :

  • On privilégie la bande de crêpe pour stopper un saignement
  • La bande de gaze, grâce à sa souplesse, permet de maintenir en place un pansement
  • La bande adhésive (avec colle hypoallergénique) peut remplacer la bande de gaze/crêpe lors d’une entorse, insuffisance veineuse…
  • Les bandes de résine sont à employer en cas d’immobilisation de la zone du corps souffrante (elles sont presque semblables à du plâtre).

Réaliser un bandage facilement

Le bandage de chaque membre du corps est spécifique et nécessite une formation pour le maîtriser. La Croix-Rouge suisse vous propose des cours pour mieux comprendre les différentes méthodes de bandage. Si vous avez toutefois besoin d’en réaliser un sans connaissances particulières, vous pouvez vous référer à ce qui suit.

Lavez-vous les mains et placez-vous toujours en face de la personne à soigner. Après avoir désinfecté la blessure et appliqué une compresse de gaze sur la zone souffrante, vous pouvez démarrer le bandage.

La bande doit être enroulée dans le sens des aiguilles d’une montre autour du membre blessé, et de bas en haut. On peut utiliser la méthode du «rouleau» (elle consiste à enrouler simplement la bande autour du membre blessé) ou le «8» (il s’agit d’enrouler la bande en la croisant, en formant un 8).

Un bandage s’effectue de bas en haut.

Pour favoriser la circulation sanguine, la bande ne doit pas être trop serrée. En revanche, elle doit l’être suffisamment pour pouvoir remplir ses fonctions : arrêter une hémorragie, maintenir un pansement, etc. Si le bandage gêne le blessé, il y a de fortes chances pour qu’il soit trop serré.

Bandage d’un doigt

La bande doit démarrer au niveau du poignet et passer en diagonale par le dos de la main. Arrivée à la base du doigt blessé, la bande peut y être enroulée jusqu’à l’ongle, puis redescendre en spirale jusqu’à la base du doigt. Elle repasse alors par le dos de la main, puis s’achève autour du poignet.

Bandage d’une main ou d’un pied

En cas de bandage de la main ou du pied, les doigts et orteils doivent rester visibles pour permettre de contrôler la circulation du sang. Le bandage doit démarrer au poignet ou au talon et aller jusqu’aux doigts ou orteils. La bande doit aller et venir plusieurs fois entre ces deux extrémités.

Bandage d’une jambe ou d’un bras

Ce type de bandage démarre au poignet ou à la cheville (effectuez plusieurs tours à cet endroit). La bande remonte vers le coude ou le genou puis doit être enroulée sur elle-même pour terminer.