Soutenir sa femme avant, pendant et après l’accouchement

Tous les parents vous le diront : accueillir un enfant est l’une des plus belles aventures d’une vie à deux. Si vous êtes bientôt papa, nous vous proposons quelques conseils pour apporter votre soutien à votre compagne.

Futurs parents

Avant l’accouchement

1.    Participez aux cours de préparation à la naissance

Les cours de préparation à la naissance permettent aux femmes enceintes d’acquérir de bons réflexes pour l’accouchement. Si vous souhaitez être présent lors du jour J, nous vous conseillons d’accompagner votre femme à ces séances. Certaines, spécialement dédiées à l’implication et au rôle du papa, vous donneront toutes les cartes en main pour rassurer et soutenir votre femme le moment venu.

2.    Accompagnez votre femme chez le médecin

Durant la grossesse, les rendez-vous médicaux sont légion. Les échographies sont des étapes importantes, puisqu’elles permettent de rencontrer le bébé et d’observer de près son évolution. En tant que futur papa, partager de tels moments avec votre compagne vous permettra d’être présent pour elle dès le début de l’aventure, et de mieux appréhender les difficultés le cas échéant.

3.    Préparez la chambre de bébé

L’aménagement de la chambre de bébé est l’occasion pour les papas de manifester leur intérêt et leur implication dans cette nouvelle vie. Epauler la future maman dans le choix du mobilier, de la tapisserie, ou encore des rideaux, lui confirmera que vous réfléchissez activement à l’accueil et au bien-être de votre enfant.

4.    Ne négligez pas votre vie de couple !

Dès l’arrivée de bébé, les instants en tête à tête se feront plus rares. Pendant la grossesse, continuez à planifier quelques moments romantiques à deux : une soirée au restaurant, une séance au cinéma, une session massage… Les idées sont nombreuses ! Rappelez-vous également que la grossesse peut être un moment difficile et déstabilisant pour les femmes dont le corps se transforme beaucoup. Vous rassurerez la vôtre en lui montrant combien vous l’aimez avec ses nouvelles formes et son ventre rond ! La plus petite attention (un mot tendre, un geste) feront le plus grand plaisir aux futures mamans dont la sensibilité et l’émotivité en cette période de grossesse sont souvent exacerbées.

5.    Soyez disponible au quotidien

Votre présence et votre aide au quotidien permettront à votre compagne de conserver ses forces jusqu’au jour de l’accouchement. Lui porter assistance pour l’entretien de la maison, pour soulever de lourdes courses ou pour lui éviter de se baisser excessivement lui sera indispensable, notamment au cours des deux derniers mois de la grossesse. C’est à ce moment-là que le ventre est le plus lourd, que le dos devient douloureux et que le souffle se perd dans l’effort…

Futur papa

Pendant l’accouchement

Tous les couples sont unanimes : les naissances sont les plus beaux moments d’une vie à deux.

Préparer une check-list des affaires à apporter lors de l’accouchement.

Même si cela vous semble insurmontable, accrochez-vous ; la réussite de l’accouchement réside dans sa préparation. Pour être prêt, outre vos lectures et votre participation aux cours d’accouchement, nous vous conseillons également de :

Pensez à vos propres affaires comme à celles de votre compagne : vous risquez de passer du temps l’hôpital. Nous vous conseillons de vous munir au minimum de chaussures confortables, d’une trousse de toilette, et de vêtements et de sous-vêtements de rechange. Vous pouvez également apporter de quoi boire et manger si l’attente se fait plus longue que prévue.

Déterminer à l’avance, avec votre partenaire, la façon dont elle aimerait que vous la souteniez lors de cette épreuve

De nombreuses méthodes peuvent être employées. Si vous savez que votre femme aime être rassurée grâce au toucher, vous pourrez la masser en utilisant des techniques apprises lors des cours de préparation à l’accouchement. Au contraire, si votre femme est plus réceptive aux paroles, vous pourrez alors simplement l’encourager, faire preuve d’un peu d’humour, ou l’aider à trouver un objet de distraction pour y fixer sa concentration dans les moments douloureux. Dans certains cas, votre rôle pourra également être d’avertir les sages-femmes de certains souhaits (pas de péridurale par exemple) dans l’hypothèse où votre compagne ne serait pas en mesure de les exprimer elle-même.

Après l’accouchement

Après l’accouchement, votre nouveau-né occupera tout votre temps, mais il faudra toujours veiller à ne pas négliger votre vie de couple : écoutez vos besoins et ceux de votre partenaire, communiquez suffisamment, passez du temps ensemble…  Faites en sortes que ce défi quotidien, votre enfant, vous rende davantage complices et vous conduise vers un nouvel épanouissement, plus responsable et plus solide.

Toute votre vie intime sera également bouleversée par cette nouvelle arrivée : ne pressez pas trop votre femme et soyez attentif à elle. Elle reste affectée par la métamorphose de son corps fatigué et difforme même après l’accouchement. Il lui faudra du temps pour retrouver une silhouette fine et recouvrer un peu de libido. Attention, pas d’inquiétude à avoir : l’hormone stimulant la lactation est l’unique responsable de cette baisse de libido ; l’amour de votre femme est resté intact !

Tous les couples sont unanimes : les naissances sont les plus beaux moments d’une vie à deux.

Armez-vous de patience, la récompense en vaut la peine !

Devenir parents, ça s’apprend ! La Croix-Rouge suisse vous accompagne dans cette merveilleuse étape à travers des cours. Venez profiter des conseils de spécialistes pour bien accueillir votre enfant.