Quels sont les différents moyens de faire chauffer un biberon ?

Retrouvez dans cet article différentes méthodes pour chauffer un biberon, accompagnées de leurs avantages et inconvénients.

comment chauffer biberon

Obtenir la bonne température

Un biberon tiède ne doit pas excéder 35°C. Au-delà, bébé risque de se brûler. Pour obtenir un biberon tiède à la bonne température, il existe deux méthodes très prisées :

  • Le bain-marie : il s’agit de faire chauffer de l’eau dans une casserole, puis de retirer cette dernière du feu lorsque l’eau commence à frémir (attention, elle ne doit pas bouillir). Trempez alors le biberon rempli d’eau dans la casserole durant quelques minutes, puis retirez-le et ajouter le lait en poudre. Mélangez bien pour éliminer les grumeaux. Cette solution possède l’avantage d’être économique.
  • Le chauffe-biberon : cette solution alternative est pratique et sécurisée, puisque l’appareil chauffe le biberon rapidement et selon le cycle que vous aurez choisi. Il existe de nombreux modèles, proposant chacun des fonctionnalités plus ou moins avancées. Si vous êtes amené à souvent vous déplacer, vous pouvez par exemple opter pour un chauffe-biberon sans fil.

Dans tous les cas, testez toujours la température du lait en déposant une goute sur le dos de votre main.

Faut-il chauffer le biberon aux micro-ondes ?

Il est préférable d’éviter le micro-ondes, puisqu’il est difficile de déterminer la température obtenue : l’extérieur du biberon peut être tiède tandis que le lait peut être bouillant.

Si vous avez chauffé le biberon au micro-ondes et que votre bébé s’est brûlé la bouche, contactez les urgences pédiatriques au 144. En attendant leur arrivée, vous pouvez refroidir la zone brûlée en y versant de l’eau à température ambiante (de 15 à 20 degrés). Evitez les glaçons et toute autre substance telle que la crème, le beurre, les antiseptiques et les médicaments.

N’hésitez pas à suivre une formation aux premiers secours avec la Croix-Rouge suisse, pour avoir toutes les clés pour intervenir rapidement en cas d’urgence avec un bébé.

Proposer à bébé un biberon à température ambiante

Cette solution est de plus en plus conseillée par les pédiatres et adoptée par les parents. Le lait ne doit pas être froid mais bien à température ambiante. Il est alors plus digeste que le lait chaud. Il est néanmoins impératif de le préparer avec une eau adaptée à l’alimentation des bébés. Un biberon à température ambiante est très pratique puisqu’il est rapide à préparer et peut être donné quelle que soit la saison et le lieu dans lequel vous vous trouvez. Tous les enfants n’acceptent pas de boire du lait non chauffé. Si cette méthode vous convient, il est donc préférable l’appliquer dès les premières semaines suivant la naissance, pour habituer bébé.

Quelques conseils complémentaires

  • Le lait en poudre doit toujours être utilisé avec une eau faiblement minéralisée. Il est donc préférable d’éviter l’eau du robinet ou toute autre eau non adaptée à l’alimentation infantile.
  • Lorsqu’un biberon a été chauffé, il doit être consommé dans les trente minutes, au risque de voir des bactéries se développer.

La Croix-Rouge suisse propose également des formations aux babysitters : ils peuvent ainsi apprendre tous les gestes pour bien s’occuper des enfants et bébés.