Mieux comprendre la grossesse nerveuse

On parle de grossesse nerveuse ou virtuelle lorsqu’une femme est tellement persuadée d’être enceinte que son corps présente tous les symptômes d’une grossesse, mais qu’aucune fécondation n’a eu lieu. C’est un phénomène psychique qui peut se produire chez les femmes de tous les âges.

grossesse nerveuse

Comment détecter une grossesse nerveuse ?

Les symptômes de grossesse sont présents : nausées, vomissements, absence de règles, seins douloureux, fatigue, prise de poids, gonflement du ventre, voire l’impression de sentir des mouvements du fœtus ! Cependant, les résultats du test de grossesse avec urine ou prise de sang sont négatifs. Si vous n’êtes pas réellement enceinte tout en ressentant les signes de grossesse, il peut s’agir d’une grossesse nerveuse.

C’est le psychique qui commande les symptômes physiques. Par exemple, un désir d’enfant très fort peut produire des signes typiques de grossesse, alors qu’il n’en est rien.

Si vous avez un doute, ou si vous avez toujours la conviction d’être enceinte malgré un test de grossesse négatif, consultez votre médecin ou votre gynécologue. Une échographie ne devrait plus laisser de place au doute.

Quelles sont les causes ?

Le désir d’avoir un enfant peut déclencher la grossesse nerveuse, mais également la phobie de tomber enceinte. Cela peut aussi être les deux en même temps (désir d’enfant mais angoisses par rapport à la grossesse). A un âge plus avancé, les femmes en chemin vers la ménopause et qui doivent donc faire le deuil de la maternité, peuvent être touchées par la grossesse nerveuse.

Les femmes qui ont déjà connu des difficultés en lien avec la grossesse sont plus susceptibles de déclencher une grossesse nerveuse : avortement, fausse couche, grossesse extra-utérine

D’autres facteurs de stress peuvent aussi jouer tels que des problèmes familiaux ou relationnels.

femme enceinte

Comment réagir ?

Les symptômes de grossesse disparaissent lorsque la femme concernée accepte la réalité et retrouve une stabilité psychique. Des discussions avec le corps médical ou un psychologue peuvent être utiles dans ce processus de prise de conscience.

Un suivi psychologique est donc nécessaire, et d’autant plus en cas de grossesses nerveuses répétées. Il faut identifier la raison profonde qui conduit à ses grossesses nerveuses, et retrouver confiance en soi.