Les bienfaits d’un massage pour votre bébé

Selon les experts, les bébés ont besoin de se détendre tout comme les adultes. Vous devez savoir qu’en massant votre enfant, vous l’aidez non seulement à mieux supporter les maux spécifiques à son âge (coliques, poussées dentaires…), mais vous construisez aussi une véritable complicité avec lui.

Babymassage

Le moment et la position propices au massage

Habituellement, on commence à masser les bébés 1 mois après la naissance et l’on peut poursuivre l’activité jusqu’à l’âge de 3 ans. Les bébés ne sont pas toujours prêts à se faire masser, c’est pourquoi nous vous conseillons de réaliser les séances à des moments bien précis. Pour que l’enfant bénéficie pleinement des effets positifs du massage, il est également important que les parents soient eux-mêmes détendus et pleinement impliqués dans le processus.

Les moments à éviter pour les massages:

  • Après le biberon
  • Après le repas

Les moments à privilégier:

  • A la sortie du bain
  • Avant le coucher ou la sieste

En ce qui concerne la position à adopter pour une séance de massage, il est important que le bébé et le parent se sentent bien. Que vous préfériez être debout, à genoux ou assis, le but est d’être bien installé et de se sentir à l’aise.

Pour bien positionner votre bébé, plusieurs solutions s’offrent à vous:

  • Vous pouvez l’allonger sur la table à langer
  • Si vous êtes assis avec les jambes allongées, vous pouvez placer le bébé dans le creux entre vos jambes
  • Une troisième solution consiste tout simplement à le placer en face de vous sur une couverture ou un oreiller

Choisissez toujours un lieu à température ambiante et prévoyez une couverture pour réchauffer bébé après le massage.

En massant bébé, vous l’aider à mieux supporter les coliques, poussées dentaires et autres maux désagréables.

Les étapes d’un massage réussi

Avant de commencer le massage, et même pendant, il est préférable que le parent communique avec son enfant en lui indiquant à l’avance ce qu’il va faire: «Maman va prendre l’huile, elle va frotter un peu ses mains pour les chauffer et elle va commencer à masser tes petits pieds…». Cette action permet de créer un puissant lien affectif bébé-parent, mais cela rassure aussi l’enfant et l’aide à prendre conscience de son propre corps à travers la parole.

Si vous êtes néophyte, rassurez-vous: il n’est pas nécessaire de maîtriser une technique précise pour bien masser. Concentrez-vous sur vos gestes et laissez-vous guider par vos instincts. La Croix-Rouge suisse peut aussi vous faire découvrir le babymassage à travers des cours pratiques et conviviaux!

Au début, appliquez plutôt des caresses, qui vont se transformer au fur et à mesure en contacts doux, mais fermes. Veillez à toujours garder un contact physique avec le bébé. Nous vous conseillons de commencer le massage par les extrémités du corps: les bras, les pieds ou les jambes. Ceci permet d’habituer l’enfant aux sensations des différents massages, et l’aide à prendre davantage conscience de son corps. Il vaut mieux éviter de commencer une séance en massant le tronc: vous risquez de rendre le bébé nerveux. Faites également très attention à son crâne, qui est sensible durant les 8 premiers mois de sa vie.

Au total le massage dure moins de 15 minutes. Profitez de ces jolis instants avec votre enfant!