Bébé marche à quatre pattes: que risque-t-il?

Dès que bébé commence à se déplacer, il faut sécuriser son environnement afin d’éviter qu’il ne se blessent. Les risques d’étouffement, d’intoxication, de brûlures, d’électrocution ou de chutes peuvent être déjoués en suivant trois règles simples.

bébé quatre pattes

1) Mettez hors de portée du bébé tout ce qu’il pourrait mettre en bouche

Veillez à ce qu’aucun objet dangereux ne traîne par terre ou soit à la portée du bébé: pièce de monnaie, stylo, rasoir, épingle, bille, petit aliment, écharpe, sac en plastique, plaquette de médicaments… Ces objets sont dangereux car bébé pourrait soit les mettre en bouche et s’étouffer, soit se faire mal en jouant ou en se déplaçant avec.

Rangez les produits ménagers en hauteur pour ne pas que votre petit y ait accès. Il faut également faire attention aux plantes toxiques. En bref: passez en revue tout ce qui se trouve près du sol et que bébé pourrait toucher ou prendre en main.

2) Rendez inaccessibles les endroits (et équipements) dangereux

Utilisez des cache-prises dans toutes les prises pour que bébé n’y glisse pas ses petits doigts! Installez aussi des protections rendant impossible l’ouverture des placards, une barrière au niveau des escaliers, une protection sur la vitre du four. Fermez les portes des pièces où vous ne souhaitez pas qu’il se rende, ou installez une barrière.

3) Sécurisez le terrain de jeu et d’apprentissage de bébé

Une fois le quatre pattes acquis, le petit bout de chou va essayer progressivement de se mettre en position debout. Il va alors s’agripper à tout ce qu’il trouve: meuble, canapé, table basse, chaise… Vérifiez que ces éléments sont bien stables et ne risquent pas de lui tomber dessus. Veillez à ce qu’il ne se coince pas les doigts dans les portes.

Mettez en place un espace de jeux où tous les jouets sont adaptés à son âge et à son développement.

Dans le bain, s’il commence à se retourner et à vouloir se mettre à quatre pattes, cela demande une vigilance renforcée de votre part pour prévenir le risque de noyade.

Dans tous les cas, il faut toujours garder un œil sur bébé. Mais ces précautions indispensables permettent de le protéger, car les accidents domestiques sont trop vite arrivés! Toutefois, n’hésitez pas à favoriser sa mobilité en lui donnant un espace de liberté assez grand. Observez-le bien: vous verrez qu’il apprend vite!

Vous faites du babysitting? Avez-vous déjà pensé à suivre un cours pour apprendre à bien vous occuper des bébés et jeunes enfants?